Académie Beauxbâtons


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eddard McAllister

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 01/05/2012
Matière Préférée DCFM
Citation S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

MessageSujet: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mar 1 Mai - 22:46

McAllister && Eddard James Andrew
FEAT DAVID TENNANT
NOMMcAllister
PRÉNOM(S)Eddard James Andrew
DATE DE NAISSANCE05/02/1687
LIEU DE NAISSANCEEdimburgh, Ecosse
ÂGE34 ans (enfin .... presque)
NATIONALITÉEcossais
ASCENDANCESANG PUR
STATUTCELIBATAIRE (en gros)
FAMILLEAUCUNE
ANNÉE D’ÉTUDE//
EMPLOIProfesseur de DCFM

BAGUETTE EN BOIS DE Ebène CONTENANT UN Crin de sombral, MESURANT 35 cm PLUTÔT Fourbe, changeante.
RACONTE MOI UNE HISTOIRE
Pour connaître l'histoire d'Eddard, vous devrez laisser loin derrière vous les connaissances que vous avez de ce monde, les chaînes qui vous ancrent au réel, les peurs qui se tapissent au fond de vous, pour rejoindre les ténèbres les plus profondes de ce monde ...

Il était une fois, dans un pays lointain ...
La famille McAllister était une famille prospère et unie. Grands propriétaires moldus par le passé, ils avaient avec succès accomplis leur reconversion dans le monde sorcier lors de l'apparition du premier d'entre eux dans la famille, un certain John McAllister, troisième du nom. Un sorcier moyen, voire médiocre, mais le premier. Celui qui décida d'orienter la famille entière vers la magie, et ce qui l'entourait, celui qui transforma les riches paysans en riches industriels.

Car avec la magie s'ouvrait bien des opportunités, donc celle de construire, et de faire marcher, des choses qu'on ne pouvait pas avant. Des balais volants, des instruments étranges permettant de communiquer de loin … Mais les McAllister se spécialisèrent dans un tout autre domaine … Les arts occultes. Pentagrammes, cierges noirs, offrandes diverses, rien ne leur était inconnu, ou impossible à trouver pour satisfaire des clients étranges.

... Un prince, charmant, attendant son heure ...
C'est dans ce contexte de prospérité fondée sur l'occulte que naquit Eddard James Andrew, quatrième de la portée, mais deuxième en vie. Un joli petit bout d'homme, qui grandit normalement dans la famille. Sorcier, comme ses deux parents, et comme tous depuis John. Si Cracmol on avait eu, Cracmol avait disparu mystérieusement sans laisser de trace … Non, la famille McAllister, abonnée aux forces occultes, ne pouvait prétendre qu'à un sang pur … Et à force des années et des croisements, sans doute l'était-il devenu.

Eddard, donc. Passant sa scolarité entre Poudlard, Durmstrang et Beauxbâtons, suivant ses parents dans leurs recherches d'artefacts étranges. Studieux, il obtint rapidement de bons résultats en classe malgré ses déménagements à répétition, mais au grand damne de ses parents préféra une voie plus officielle pour sa carrière en devenant l'un des plus jeunes Aurors jamais recrutés à l'âge de seulement 20 ans. Il resta solitaire pendant encore quelques années d'errance, avant de finalement poser ses bagages et créer des liens dans la ville montante de Lyon.

Ville où il rencontra Hélène, fleuriste de son état, beau petit brin de femme, charmante, drôle, bref tout pour plaire, même ses colères orageuses quand vous lui prouviez qu'elle avait tort. L'amour fou, mais à 23 ans, ce n'est pas bien difficile. Mariage, amour tendre, décès. 1713, à 26 ans seulement, Eddard se retrouve veuf, sans savoir si sa femme, moldue, est morte de façon naturelle ou si la plume noire qu'on a retrouvé à la fenêtre représente autre chose qu'une simple visite d'un corbeau de mauvais augure passé par là. Qu'importe, il est jeune, il a la vie devant lui, il compte bien en profiter, même s'il aime Hélène, il ne veut pas se morfondre.

... Mais la méchante Reine, jalouse, le maudit à jamais ...
Il déménagea ensuite au Maroc, puis en Inde avant de partir dans le Nouveau Monde, de revenir en Angleterre, faire un tour en Irlande, et enfin s'arrêter par la Russie où il servit les Tsar quelques temps et fit la rencontre d'une dame aussi charmante que dangereuse, Elisabeth Bathory. Je vous vois étonnés. Oui, cette femme est officiellement morte en 1614, mais officieusement … C'est une autre histoire.

Officiellement, Eddard, 34 ans désormais, se promenait dans une ruelle du vieux Moscou un soir d'hiver lorsqu'il fut attaqué par une meute de chiens affamés. On ne retrouva jamais son corps, juste son sang maculant la glace à côté d'une pochette contenant quelques affaires personnelles. Ce fut sa compagne d'alors, fiancée plutôt, une certaine Irena, qui signala la disparition et confirma la provenance des papiers de la victime, pleurant à chaudes larmes sur le bouquet de fleurs à côté, à priori acheté à son intention.

Irena fut retrouvée morte exsangue quelques jours plus tard dans un lac au Sud de Moscou.

Officieusement, Eddard était bien dans cette ruelle, mais l'attaque ne fut pas celle d'une meute de chiens. C'était bien pire que cela. Une personne à l'apparence humaine, mais à l'âme noircie. A la réflexion intelligente et perspicace, mais aux instincts carnassiers. Un vampire. Officiellement, Elisabeth Bathory était morte. Mais qu'est-ce que la mort pour un vampire ?

Un bûcher, créé pour elle par Eddard lorsqu'il apprit l'assassinat de sa fiancée. Car si devenir un vampire ne lui plaisait pas plus que ça, voir mourir une autre de ses femmes (Hélène fut la première, mais Jatha mourut de maladie, Yacinthe en couche, en donnant naissance à un enfant mort-né qui plus est, et donc Irena morte par la main d'Elisabeth) le rendait fou de rage. Il le regarda flamber dans la nuit sans un seul remords, mais sans une seule once de soulagement non plus. Cela ne la ferait pas revenir …

Durant les quelques jours qu'il avait passés avec Elisabeth avant de la brûler, Eddard avait eu le temps de s'initier aux bases du vampirisme, histoire de survivre, et lorsqu'il partit, anonyme, de Moscou, ce fut pour rentrer chez lui en Ecosse, à Edimburgh, faire ses adieux à sa famille.

Qui furent au contraire ravis d'avoir un vrai membre des forces occultes dans leurs rangs.

Mais lui, ça ne l'intéressait pas. Il partit donc, se désintéressant des affaires familiales et des querelles du monde. La Guerre ? Boarf, des morts comme les autres (mais un garde manger plutôt pratique). Les mangemorts ? Des lavettes tout juste bonnes à se cacher derrière des masques.

Non, il ne lui restait plus qu'à voyager sans trêve, ne restant jamais plus longtemps que nécessaire au même endroit pour ne pas attirer de soupçons par son non-vieillissement. Oh, il eut de nouvelles femmes, de nouveaux amours, parfois réels, parfois moins. Certaines femmes découvrirent son secret, d'autres pas. Certaines le quittèrent, d'autres moururent de maladies, d'autres de vieillesse. L'une lui donna bien un fils, mais lui aussi finit par s'éteindre ... Fuir, encore et toujours, en avant. Continuer à vivre parce qu'on n'a pas le choix.

Il était en France, hébergé par une petite famille tranquille, lorsque la cadette reçut une lettre d'inscription pour l'académie Beauxbâtons. "Et pourquoi pas ?" se dit-il alors. Professeur, voilà un corps de métier qu'il n'avait pas encore enseigné. Parlant le français plutôt bien, il avait eu le temps de l'apprendre en plus de sa scolarité momentané dans l'endroit, il décida de postuler au titre de professeur de DCFM. Quant au soleil ... Wuuuh, suffira de rester à l'intérieur et personne n'en saura rien.

Plutôt ironique, non, un professeur aux longues dents pour vous protéger de ceux comme lui ? Mais chuuuut ... Que cela ne s'ébruite pas trop, on ne voudrait pas que la direction doive sévir.

... Alors le Prince décida d'errer à jamais, jusqu'à ce qu'il trouve de quoi annuler sa malédiction.
CREUSONS UN PEU
Portrait chinois (ou presque) :

Un mot : Solitude
Une saison : L'Hiver
Une planète : Pluton
Un élément : La glace
Une fleur : L'anémone
Une couleur : Le blanc
Un métal : L'orichalque
Un animal : Le corbeau
Un objet : Une lame de rasoir
Un lieu : Les fonds sous-marins
Un poème : "Le sourire" de Gandhi
Une pierre précieuse : Le cristal de roche
Personnage historique : Grigori Raspoutine
Personnage de légende : Compte Vlad T. Dracula
Décrivez-vous en quelques mots … Ils en ont de bonnes, eux.

Comment décrire « en quelques mots » quelqu'un comme Eddard, qui a plus de 300 ans d'existence ? Impossible. Mais essayons tout de même.

Charmeur. Comment qualifier autrement quelqu'un qui vous offre à chaque rencontre ce sourire ravageur ? Galant homme, poli, respectueux même. Peut-être trop ? Car il sourit à toutes et tous de la même façon, toujours et invariablement pareil, un petit sourire en coin, discret et timide, ou bien un grand sourire ponctué d’éclats de rire. Mais au fond, tous veulent dire la même chose. Oh, il les apprécie, ces personnes, s’ils sont gentils envers lui, nul doute là-dessus. Mais de là à s’attacher à eux … non. Ils sont trop mortels pour lui, trop éphémères pour qu’il se risque à des sentiments trop forts. L’amitié, pourquoi pas, et encore … La sympathie, surtout, même si des amourettes passagère (autre nom pour « coup d’un soir ») sont possibles. Mais pour de l’amour, mesdames et/ou messieurs (croyez bien qu’en 300 ans de vie on a tout testé …) il vous faudra vous accrocher et lui prouver que vous êtes digne de le voir retirer sa carapace. Mais gare à ce que vous trouverez dessous …

De la peur. Peur de quoi ? De beaucoup de choses en fait. Peur de la solitude qui est là, à rôder. De la mort qui l’environne. Sur qui se posera-t-elle la prochaine fois ? Il ne peut s’empêcher de voir ceux qui l’entourent comme des cadavres potentiels. Sans doute est-ce pour cela qu’il s’oblige lui-même à ne tuer personne, par dégoût et rejet de cette mort qui le poursuit sans vouloir l’atteindre, lui (et pourtant il a essayé, sans jamais y arriver … Il arrête toujours avant.) Comment se nourrit-il me direz-vous ? Oh pitié, pas de bêtises du style « sang d’animaux », s’il vous plait. On parle de vampire, là, de vrai. Pas d’un truc qui brille au soleil ou d’une lopette qui mange des rats en se lamentant. Bref, où en étais-je ? Ah oui, la nourriture. Eh bien c’est simple, il a une carte universelle et « officielle » d’hémophile qui lui donne accès à une certaine quantité de poches de sang par mois dans tous les hôpitaux du monde. Bien sûr, il ne se fait pas transfuser, il les prend pour chez lui … Bon, cet espèce de bouilli congelée ne vaudra jamais du sang frais, mais c’est le prix à payer pour l’anonymat. Et au moins, il ne risque pas de tuer la personne par hémorragie.

Ainsi donc par voie de conséquence, il n’a jamais transformé personne. Lâche ? Oui, très certainement, mais il ne veut forcer personne à vivre comme lui, à ressentir la même tristesse, sous des airs joyeux et blagueur. Oh oui, vous le verrez sourire, toujours le mot pour rire ou pour séduire, le geste précis et séducteur, papoter de la pluie et du beau temps, danser aussi, en bien ou en mal, sur de la musique classique ou moderne. Mais au fond de lui, il est triste, il pleure, le cœur brisé. Bien qu’à l’extérieur les larmes se soient taries depuis bien longtemps (mais on peut toujours espérer …) peut-être aurez-vous l’occasion d’apercevoir cette facette de sa personnalité, le cœur à vif, le temps d’un clignement d’yeux lorsqu’il se croit seul. Mais s’il vous remarque, il vous sourira.

Cependant, quand il est quelque part, des rumeurs courent souvent sr un corbeau noir comme la nuit pleurant de douleur sous la lune. Mais un corbeau, ça ne pleure pas, n’est-ce pas ?

Changement total, et sans transition valable, de sujet, Eddard est rancunier. Mais comme il ne se venge jamais et sourit toujours, ça n’a pas vraiment de sens. Enfin, le bon sens, chez lui, on le cherche. Il a cependant une bonne mémoire dont il sait parfaitement se servir, ce qui lui permet de parler pas mal de langues (Anglais, Français, allemand, Espagnol, Russe et arabe, pour ne citer que celles-là), de jouer de pas mal d’instruments aussi (piano, violon, guitare, pour ne citer que ceux-là) et qui lui permet tour à tour de vous servir d’auror, de maraboutiste, de médecin ou encore de policier (et promis après ça j’arrête les listings). N’allons pas jusqu’au pompier, tout de même, restons réalistes. En tous cas, si vous êtes en danger, il vous protègera, même s’il risque de dévoiler son secret …

… Mais soyez certains que si lui est en danger, il n’hésitera pas à vous faire oublier certains « détails », tel un Men In Black. D’ailleurs, ce sera par là-même un acte de protection pour vous, vous ne croyez pas ?

Non, en fait, s'il devait y avoir un seul mot, ce serait …

Contradictoire.

Joyeux, tout en étant triste.
Protecteur tout en étant lâche.
Sympathique tout en étant solitaire.
Eddard est quelqu'un au charisme naturel, à l'attraction magnétique flagrante. En vous approchant de lui, vous ressentez ce mélange étrange de peur, de danger imminent, teinté de désir ... Mais pourquoi donc, alors que vous ne le connaissez qu'à peine ? Enfin bref, le genre de truc qui fait qu'en passant à côté de lui, vous vous dites « woh, ce type est spécial ». Et pour être spécial, il l'est. Son costume cravate passe rarement inaperçu au milieu des jeans et autres pulls. Mais l'élégance est importante, et Eddard met un point d'honneur à toujours l'être. Costume obligatoire donc, tout du moins lorsqu'il est en version « professeur », parce que sorti de ça, il lui arrive d'être décontracté. A vous de le sortir de son rôle … Question généralités/mensurations, parce que je suis sûre que ça vous intéresse toutes il mesure 1m86 pour environ 80 kg ; normal, quoi.

Les cheveux par contre, c'est pas trop la peine de songer à les voir coiffés un jour. S'il pleut des grêlons gros comme des balles de basket, peut-être … Mais les cheveux à moitié décoiffés, ça donne un air un peu dans le vent, un peu « in », non ? Quoi ? Mais non ça n'a rien à voir avec une flemme quelconque ! Quand on a l'éternité devant soi, on peut bien prendre 4 secondes pour se coiffer, vous ne croyez pas ? Châtains tirant sur le brun, il sont relativement courts, mais loin de la coupe militaire, avec deux petits favoris de chaque côté. Qui a dit que c'était démodé ? Ça aussi, ça fait très « in » bien porté !

La visage sous les cheveux n'est pas trop pâle comme on pourrait le penser. Bon, on ne va pas aller jusqu'à dire qu'il est ultra bronzé, mais pour un Ecossais, c'est une couleur normale. Le visage est fin (comme le reste du corps en fait), le nez droit, les lèvres fines, souvent étirées en sourire ou en grimace bizarre. Eddard est quelqu'un de très expressif, jusque dans ses yeux, marrons en accord avec ses cheveux, et même jusqu'aux sourcils qu'on pourra qualifier d'indépendants vu qu'il peut bouger l'un ou l'autre ou les deux comme il veut. De longues heures de pratique … Les yeux sont d'ailleurs parfois recouverts par des lunettes, de vue semble-t-il. En fait, elles ne servent à rien, il a une très bonne vue. Mais ça donne un style incomparable. Par contre, quand ce sont des lunettes de soleil, là c'est utile. Ce serait tellement bête de se brûler la rétine …

Tiens, le soleil, parlons-en. Étrangement (ou pas) il l'évite comme la peste. Enfin, il évite le contact direct, car il a réussi on ne sait pas trop comment à obtenir une sorte d'amulette spéciale pour rester dehors tant que les UV ne lui arrivent pas directement dessus. Mais s'il n'y a pas d'ombre … Il brûle ! Logique. Ah, et s'il venait à perdre son amulette, ben … Il brûlerait aussi. Ballot. C'est sans doute pour ça qu'il la garde constamment sur lui, autour de son cou … A quoi elle ressemble ? Petits curieux … En fait, c'est une ankh égyptienne achetée là-bas. Symbole de vie et d'immortalité … Plutôt cool, non ? En or bien évidemment, vu les rapports belliqueux qu'il a avec l'argent … (le métal, hein, pas les sous. Les sous, il aime bien.)

Pour ce qui est des attributs vampiriques ... Plus communément appelés « dents » eh bien elles sont d'apparence normale, la plupart du temps. Mais lorsqu'il est en chasse, lorsque vous avez devant vous le prédateur, le carnassier, alors ses canines sont légèrement plus allongées et plus affutées que les autres dents, soigneusement alignées.

Comme tout vampire, Eddard a une sorte d'animagus. Pas de chauve souris pour lui, trop commun, mais un corbeau entièrement noir. Allez savoir pourquoi ...
ET EN VRAI T‘ES QUOI?
T‘es pas un robot!
PSEUDOEddard McAllister
ES TOI TU ES?Lilly A.N. O'Nyme, bientôt 20 ans
TU VIENDRAS SOUVENT?Autant que je peux '-'
DOUBLE COMPTEUNIQUEMENT SUR AUTORISATION DE LA DIRECTION
AS TU LU LE REGLEMENT?VALIDE BY MELU
PARRAINMélusine =p
QUELQUE CHOSE A AJOUTER?
Non, rien du tout ♫ Ah si, peut-être marquer clairement quelque part qu'on est en 2017, j'ai trouvé grâce aux fiches, mais pas sur le forum. Ou alors vous cotiser pour m'acheter des lunettes ♥

_________________
Prince Charming might be Bloody Unexpected.
Eddard aime beaucoup les gâteaux au citron, à votre bon cœur m'sieurs-dames o/


Dernière édition par Eddard McAllister le Jeu 3 Mai - 12:35, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine Calaelen

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 03/08/2011
Matière Préférée Métamorphose

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mer 2 Mai - 9:39

Hemyyyyyyyyyyyyyy!! Pompom Haem.... Bref!

Ravie de te voir ici! J'adore le A.N. O'Nyme *o*.
Ta fiche est vraiment excellente! (comme d'hab en faite :p) Bienvenue dans le corps professorale! Pompom

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Alasdair Debussy

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 06/09/2011
Matière Préférée Sorts et Enchantements
Citation «L’imagination est ce qui tend à devenir réel»

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mer 2 Mai - 9:56

Bienvenue cher collègue! Tchin au Beurre !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Johanne M. Plessy

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 05/09/2011
Matière Préférée Métamorphose

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mer 2 Mai - 9:58

Bienvenue Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Eddard McAllister

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 01/05/2012
Matière Préférée DCFM
Citation S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mer 2 Mai - 14:56

Merci merci ^^

Et fiche terminée o/

Bonne lecture 8D /sort, pas taper ><""/

_________________
Prince Charming might be Bloody Unexpected.
Eddard aime beaucoup les gâteaux au citron, à votre bon cœur m'sieurs-dames o/
Revenir en haut Aller en bas
Romulus Borgia

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 01/08/2011
Matière Préférée DCFM
Citation « J'ai des questions à toutes vos réponses »

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mer 2 Mai - 15:16

Bienvenue cher Prof. McAllister !
J'espère que vos bureaux vous plaisent, sachez qu'ils furent les miens fut un temps (assez proche d'ailleurs).

A' ce sujet : le trou dans le mur du bain (advenu suite à un mauvais sort, je ne vais pas entrer dans les détails maintenant) ne peut malheureusement pas être comblé... Je vous conseille donc de laisser l'horrible tapisserie accrochée et de vous fournir un des merveilleux poêles ambulants que propose le marché
moldu.

_________________


Dernière édition par Romulus Borgia le Ven 4 Mai - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://academie-beauxbatons.forumpro.fr/
Eddard McAllister

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 01/05/2012
Matière Préférée DCFM
Citation S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Mer 2 Mai - 16:08

Merci de votre accueil directeur !

J'espère ne pas vous causer trop de tristesse en reprenant ce poste que vous sembliez avoir à cœur. Mais soyez certain que je ferai de mon mieux pour être digne de votre succession.

J'apprécie grandement votre prévention, cela m'évitera de m'enrhumer dès le premier soir, ce qui serait fâcheux (quoique les nuits de Provence ne soient pas si fraîches que cela, à ce qu'on m'a dit ... M'aurait-on menti ?) Les poêles ne faisant pas partie de mes amis je crains cependant devoir me contenter de quelques pulls ou couvertures en plus.

Et pour la tapisserie, je la remplacerai à l'occasion, peut-être par une peinture ? Encore qu'il serait fâcheux de me mettre un magicien à dos à cause de courants d'air. Peut-être aurai-je le temps de la remplacer par une de mes créations ? Je vous inviterai à venir voir, à l'occasion, peut-être aurons-nous d'ailleurs l'occasion de bavarder un peu plus.

_________________
Prince Charming might be Bloody Unexpected.
Eddard aime beaucoup les gâteaux au citron, à votre bon cœur m'sieurs-dames o/
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine Calaelen

avatar

Famille : Adulte
Date d'inscription : 03/08/2011
Matière Préférée Métamorphose

MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie] Ven 4 Mai - 9:30

Youp! Validation faite! Impatiente de voir vos cours cher professeur :p

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie]

Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'Eddard McAllister [fiche finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» FICHE DE PUBLICITÉ DE RICTUSEMPRA
» Mignonne, allons voir si la rose..(FICHE FINIE)
» Modèle de présentation RP
» Codes de présentation |Pour RP|
» Léane Palvin.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Beauxbâtons :: GESTION DU PERSONNAGE :: Présentez-vous :: - Les fiches acceptées des adultes --