Académie Beauxbâtons


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'Observatoire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: L'Observatoire [Terminé] Lun 3 Juin - 20:09

Une fois ses devoirs terminés, Ambre quitta la bibliothèque pour se rendre directement dans la Tour d'Astronomie. Jusqu'à aujourd'hui elle s'était rendue dans ce lieu de l'Académie uniquement pour suivre les cours d'Astronomie et également pour assister aux soirées organisées dans la cadre de cette matière afin d'observer le ciel. Elle jugea donc intéressant de s'y rendre dans un autre contexte, pour son plaisir; même si les cours d'Astronomie restaient très plaisants. En fait, elle avait entendu dire dans la Grande salle à manger le matin même que l'on avait l'autorisation de se rendre sans professeur dans l'observatoire, mais qu'uniquement une salle de ce dernier était accessible. Elle avait donc attendu que la nuit tombe, jetant de fréquents coup d’œil par l'une des fenêtres de la bibliothèque.
A présent, elle traversait un long couloir et ne tarda pas à arriver aux pieds de la Tour. On pouvait apercevoir un grand escalier aux très nombreuses marches qui serpentait le long des murs jusqu'au sommet de la Tour des Étoiles. Son sac de cours dans une main et son plan de l'Académie dans l'autre, elle commença à gravir les marches. L'exercice pouvait paraître épuisant aux premiers abords mais tout bon élève de Beauxbâtons s'habituait vite à cette ascension jusqu'à l'un de leurs cours. Ou du moins c'était le cas de la troisième année puisque d'autres se plaignaient couramment de l'architecture de cette Tour à l'encontre de laquelle ils clamaient qu'il ne pourrait jamais s'y habituer... Elle faisait donc l'objet de divergences d'opinions et, quand à elle, Ambre jugea qu'avec la multitude de couloirs et d'étages caractérisant le palais de l'Académie Beauxbâtons, on ne pouvait qu'avoir l'habitude de se déplacer. Elle monta donc avec aisance les différentes marches sans se demander combien il lui en restait avant d'arriver enfin à sa destination.
Arrivée en haut, elle jeta un rapide coup d’œil au dessus de la rambarde et, prise d'un vertige, s'en éloigna le plus possible. Elle aperçut ensuite la porte du cours d'Astronomie qui était close et se dirigea vers le petit observatoire restait ouvert aux élèves. La petite pièce possédait de nombreux instruments d'Astronomie et les murs étaient tapissés de cartes du ciel. La jeune fille tourna le visage vers l'unique façade constituait d'une grande fenêtre et, au delà de laquelle, on pouvait apercevoir une partie du parc et des jardins. Au dessus d'elle, la fenêtre continuait pour constituer également le plafond. Ce soir là, le ciel était clair ce qui permettait une nette visibilité des différentes étoiles ainsi que de la Lune.
Ambre s'installa près d'un petit télescope et approcha un tabouret sur lequel elle s'assit. Son sac posé à ses pieds, elle en sortit son manuel d'Astronomie et l'ouvrit à la page sur les constellations. Elle le déposa ensuite sur ses genoux, approcha son œil droit du télescope et posa ses mains de chaque côté de l'instrument d'optique.
Seule en haut de le Tour des Étoiles, elle commença à observer les différentes constellations jetant tour à tour des regards dans le télescope et sur la page de son livre.
Au bout de quelques minutes, un grincement venant du fond de la pièce se fit entendre et, surprise, Ambre se leva d'un bond. Son livre était tombé par terre et elle fixa l'endroit d'où provenait le bruit. Elle ne mit alors pas longtemps avant de comprendre qu'il s'agissait simplement de quelqu'un qui venait d'ouvrir la porte.


Dernière édition par Ambre d'Everlange le Dim 14 Juil - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mar 4 Juin - 13:22

Ellindra serpentait tranquillement dans les couloirs et ce, malgré l'heure tardive. Sa journée avait était plutôt tranquille lui laissant de large moment pour se reposer. Elle était donc bien réveillée et apte à marcher.
Les étoiles à l'extérieur brillaient sans nuage à l'horizon et elle songea que n'importe quel astronome de renom devait être dehors, télescope en main pour observer ce magnifique ciel. En passant devant les grandes fenêtres d'une allée du château elle aperçut la constellation d'Orion nettement remarquable parmi les autres et l'idée d'aller voir à l'observatoire toute celle qu'elle ne pouvait voir lui chatouilla l'esprit.
C'est ainsi qu'elle se retrouva à gravir les marches de la tour d'astronomie avec du Vivaldi sortant de ses écouteurs. Marches légèrement nombreuse mais assez douces pour que l’ascension ne soit pas un calvaire.
Arrivé tout en haut elle avança vers la rambarde pour regarder en bas. Le vent lui fouetta délicatement le visage et elle fredonna la musique du Titanic en souriant, et ceux bien que celle ci ne s'accorde guère avec du Vivaldi. Ce petit écart d'accord fut vite rectifié quand du bout des doigts elle trouva cette bande originale et monta le son.
Tout le long de la chanson elle sourit au vent et laissa même ses cheveux voleté autours de son visage.
Doucement, elle sortit de sa rêverie et se tourna vers la porte de l'observatoire qu'elle ouvrit ne se souciant pas du grincement qu'elle émit alors.

A l'intérieur, elle distingua rapidement une élève légèremment crispée un livre à ses pieds.

Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mer 5 Juin - 9:13

Ambre vit entrer dans la pièce une autre élève. Elle ne distingua, tout d'abord, pas son visage puisque la lumière était trop faible dans le petit observatoire et ceci afin de mieux distinguer les étoiles; mais compris cependant qu'il s'agissait d'une fille en voyant son uniforme. Tout comme elle, elle portait une robe en soie fine et de couleur bleu clair.
Lui laissant le temps d'entrer, elle se pencha pour ramasser son livre et le reposa sur le tabouret où elle se trouvait assise à peine quelques instants plus tôt. Arrachée à sa contemplation du ciel et dos à l'immense fenêtre, elle ne vit alors pas une étoile filante qui traversa pendant un bref instant le ciel.
Tournée vers l'autre fille qui venait à présent de finir d'entrer dans l'observatoire, elle la regarda, croyant que celle ci dirait quelque chose. Elle prit alors conscience qu'un nouveau bruit se faisait entendre dans cette partie de la Tour. Un bruit qui venait percer le silence. La troisième année tendit l'oreille et comprit rapidement qu'il s'agissait de musique. Mais l'intensité du son restait bien trop basse pour qu'elle distingue réellement de quoi il s'agissait.
Jugeant que l'obscurité n'aidait pas à améliorer l'atmosphère, Ambre sortit sa baguette et la leva devant elle tout en s'exclamant:


Ambre: Lumos!

Une lumière apparut alors à l'extrémité de sa baguette et elle la pointa en direction de l'autre fille. Elle comprit que la musique qu'elle venait d'entendre sortait des écouteurs que cette dernière portait. En principe, Ambre n'aurait pas dû savoir ce qu'étaient des "écouteurs" mais elle en avait vu une pub un jour dans un magasin moldu de musique à Paris.
Elle abaissa sa baguette pour ne pas éblouir l'autre jeune fille et entreprit de prendre la parole.


Ambre: Bonsoir. Je vais m'en aller. Je suis là depuis un petit moment maintenant alors si tu veux profiter de l'observatoire tranquillement...

Elle se détourna et s'avança vers l'endroit où elle s'était installée pour commencer à ranger ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mer 5 Juin - 13:16

Ellindra dans l'obscurité sans un mot observa la fille face à elle. En voyant son uniforme elle se rappela qu'elle aussi avait dû en mettre un pour aller en cours et qu'elle n'avait pas pensé à se changer bien qu'elle détestait ce bleu pâle. Si il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas à beaubâton s'était ces uniformes trop ... précis. Pas assez neutre, d'un bleu qui jurer avec ses mèches de feu.

Ambre : Lumos!

La Cerconor ne bougea pas sur l'inspection. Elle remarqua le regard de sa camarade sur ses écouteurs et se demanda si le son était assez fort pour qu'elle l'entende ou si elle cherchait juste à savoir ce que cela était.

Ambre : Bonsoir. Je vais m'en aller. Je suis là depuis un petit moment maintenant alors si tu veux profiter de l'observatoire tranquillement...

Ellindra : Il n'est pas nécessaire que tu partes ... je pourrais regarder le ciel plus tard ou simplement me l'imaginer... et j'ai beau ne pas aimer le bruit, tu n'a pas l'air d'être une de ces ... groupies qui jacassent ...

Elle avait dit les dernier mots avec quelques décibels de moins, pas parce qu'elle craignait une quelconque réaction négative mais plutôt car ces mots avaient beau lui semblaient juste il arrivait encore que son français ne soit pas correct
Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mer 5 Juin - 17:07

Ellindra :Il n'est pas nécessaire que tu partes ... je pourrais regarder le ciel plus tard ou simplement me l'imaginer... et j'ai beau ne pas aimer le bruit, tu n'a pas l'air d'être une de ces ... groupies qui jacassent ...

Contente que la fille qui venait d'entrer ne la jette pas à la porte ou se contente de lui lancer un regard dédaigneux tandis qu'elle rangeait ses affaires, Ambre osa sourire. Son sourire, cependant, resta discret et légèrement gêné. Le fait que l'autre élève lui ait clairement dit qu'elle ne semblait pas être l'"une de ces groupies qui jacassent" l'avait en quelque sorte flatté et, en même temps, elle n'osait à présent plus dire grand chose. Toutefois, elle remarqua que son interlocutrice avait un léger accent et Ambre supposa qu'elle avait prononcé ses dernières paroles plus doucement parce qu'elle n'était pas sûr de s'exprimer clairement. La troisième année se hâta donc de confirmer que ses termes étaient bien corrects sans pour autant en faire trop, souhaitant s'en tenir à ce qu'elle venait d'entendre.

Ambre: Non, en effet. Je serais capable de rester des heures dans la même salle que toi et de ne pas te dire un mot. De même, je ne tiens pas vraiment à te raconter ma vie.

Elle se tut et jeta un coup d’œil à sa montre. Il n'était pas encore vingt-trois heures et elle avait réellement envie de rester. De plus, elle comprit que sa gêne n'était pas justifiée puisque tout élève avait le droit de venir dans la Tour des Étoiles; et plus précisément, dans le petit observatoire. Elle reprit donc la parole en espérant que sa proposition convienne à la nouvelle venue.

Ambre: Et merci, je vais rester encore un peu alors, si ça ne t’embête pas.

L'observatoire étant meublé de plusieurs télescopes et chaises, il permettait de toute façon à plusieurs personnes de se trouver en même temps dans la petite pièce.
Elle partit donc décaler son tabouret, puis le télescope sur la gauche pour laisser suffisamment de place à sa camarade. Enfin, avant de se rassoir, elle se retourna et se présenta, jugeant que c'était plus poli même si bref.


Ambre: Sinon, je m'appelle Ambre.

Elle se détourna vers le ciel et aperçut, enfin, une étoile filante passer.
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Jeu 6 Juin - 9:27

Ellindra resta silencieuse en écoutant la fille lui parler et à ces mots elle se rendit compte qu'elle avait réussit à exprimer sa pensée avec l'expression "jacasser comme des groupies".
La réponse de l'inconnue aurait d'ailleurs pu passer pour mauvaise avec un autre ton mais le léger sourire de celle ci et sa voix posée montraient clairement le côté constatation de ces mots.
Tout en l'écoutant elle avança quelque peu et ferma la porte en évitant cette fois ci de la faire grincer comme à son arrivé.


Ambre: Sinon, je m'appelle Ambre.

Le silence répondit à Ambre. Non pas qu'elle ne voulait pas y répondre mais plus qu'elle analysait les prénoms étant persuadé qu'il correspondait au personne.
Ambre.
Une pierre de protection.
Un mot ayant donné l'électricité.
Elle se rappela vaguement ce qu'elle avait lu sur ce prénom.
Des personnes agréables, charmantes et d'une grande vivacité d'esprit.
Il ne lui manquait plus qu'à le voir de ces propres yeux.

Elle avança encore un peu et se posa sur un tabouret sans pour autant observer les étoiles. Au contraire elle pivota vers l’intérieur de la pièce et ferma les yeux.


Ellindra : Leken ... Ellindra de mon prénom. Cerconor cinquième année.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Jeu 6 Juin - 19:40

Après qu'Ambre se soit présentée, un silence s'installa pendant plusieurs secondes entre les deux jeunes filles. Elle ne sut alors pas vraiment quoi en penser. Peut-être avait-elle dit quelque chose qui était mal passé auprès de sa camarade et elle essaya de se rappeler chacune de ses paroles. Il lui semblait pourtant n'avoir rien dit d'offensant. Elle pensa alors, en second lieu, que son prénom devait rappeler quelque chose à l'autre élève qui se présenta finalement sous le nom d'Ellindra Leken. Elle avait un très jolie prénom, ce qu'Ambre ne manqua pas de remarquer. Elle se tourna donc instinctivement vers Ellindra et constata, à sa grand surprise, que cette dernière avait les yeux clos. Encore une fois, la troisième année se sentit gênée. La cinquième année était-elle déjà lassée de la conversation?
Elle décida de ce fait qu'il était préférable de détourner son regard au cas où Ellindra rouvre les yeux et la voit entrain de la fixer.
L'atmosphère était quelque peu pesante dans le petit observatoire et, pourtant, le si beau nom que portait l'autre jeune fille ne pouvait qu'être annonciateur d'une personnalité originale, cultivée et agréable.
Se rappelant la manière avec laquelle la fille à la chevelure flamboyante venait de se présenter, c'est à dire d'une manière beaucoup plus complète que la troisième année, Ambre s'empressa de donner plus de détails.


Ambre: Ah oui... Moi, je suis chez Falconia et en troisième année.

Elle sourit et, tout en rangeant son livre d'Astronomie dans son sac, posa une première question à Ellindra.

Ambre: Sinon, tu viens souvent dans le petit observatoire?

Ne voulant pas trop en dire pour ne pas déranger la cinquième année qui lui avait clairement annoncé qu'elle n'appréciait pas les filles qui parlaient trop, elle s'arrêta à cette unique question et commença à se lever pour montrer d'une manière polie qu'elle n'allait pas tarder à partir et qu'ainsi son interlocutrice pourrait profiter tranquillement du lieu avant qu'il soit l'heure de rejoindre son dortoir.

Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Ven 7 Juin - 20:31

Ellindra les yeux fermé écouta les bruits autours d'elles après avoir éteint complétement sa musique ce qui en soit était rare, hors temps scolaire. L'observatoire était silencieux et outre sa respiration et celle de Ambre aucun bruit ne venait perturbait l'instant. Un frottement d'habit lui fit comprendre que la fille à ses côté se déplaçait quelque peu mais elle ne rouvrit pas pour autant les yeux profitant de l'instant.
De prime abord elle était venu voir les étoiles, mais l'envie d'écouter le silence avait dépassé celle de voir le ciel.


Ambre: Ah oui... Moi, je suis chez Falconia et en troisième année.
Sinon, tu viens souvent dans le petit observatoire?

La cinquième année ouvrit les yeux doucement et fit pivoter son tabouret vers sa camarade. Elle l'observa un bref instant en songeant que celle ci faisait beaucoup plus mature qu'une simple élève de troisième année.

Ellindra : Je suis plus souvent sur le parvis.


Elle ferma des yeux et se laissa submerger par l'image qui lui vint à l'esprit avant de les rouvrir brusquement et de s'adresser un nouvelle fois la Falconia.

Ellindra: Tu n'aurais pas par hasard une feuille et un crayon de papier ... ou un stylo ... même une plume... ?



Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Sam 8 Juin - 10:02

En décalant son tabouret pour faire face à Ambre, Ellindra lui expliqua qu'elle se rendait plus souvent dans le parvis des vents. La troisième année lui répondit d'un hochement de tête et s'approcha de la fenêtre pour regarder en direction du bas de la Tour. Le parvis des vents se trouvait, en effet, le long de l'aile droite de la Tour des étoiles. La troisième année s'y était déjà rendue quelques fois car cette partie du palais était celle qui offrait la plus belle vue sur le paysage alentours. On pouvait en fait y contempler les collines et les montagnes entourant l'Académie. Le seul inconvénient restait, comme son nom l'indique, les rafales de vents incessantes qui parcouraient cette partie de l'aile Onirique et y rendait toute halte peu agréable. Non pas que la jeune fille, comme bon nombre d'autres filles de Beauxbâtons, craigne que cela dérange sa coiffure, mais le vent y était si froid et violent que cela empêchait une observation sereine du paysage. La troisième année ne s'y était donc rendue qu'à trois reprises. La première était tout simplement due à l'envie de visiter cette partie du palais et les deux autres fois, elle s'y était rendue lorsqu'elle avait souhaité quitter pour un instant l'agitation de l'Académie et qu'elle s'était ainsi enfuie sur le parvis pour laisser le vent ordonner ses pensées.

Elle regarda ensuite Ellindra qui avait de nouveau les yeux fermés mais ne tarda toutefois pas à les rouvrir. Elle le fit d'ailleurs d'une manière si soudaine que la troisième année se demanda ce qui lui arrivait. Elle n'eut pourtant pas le temps de s'interroger bien longtemps car l'autre jeune fille lui demanda dans la foulée si elle n'avait pas une feuille et de quoi écrire.
Se penchant pour ouvrir son sac qui se trouvait toujours au pied du télescope, elle en sortit un parchemin et, ne connaissant pas les préférences de la cinquième année, lui proposa deux types de plumes.


Ambre: Si, bien sûr. Tu préfères une plume avec l'encrier ou une plume qui s'auto-encre?

Elle ne demanda pas non plus pourquoi Ellindra en avait besoin et se contenta de lui tendre le parchemin en attendant sa réponse. Il ne s'agissait pas d'indifférence de sa part mais elle ne voulait pas être indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Dim 9 Juin - 20:02

Ellindra la regarda se pencher vers son sac sans vraiment la voir. Elle n'aimait pas demander de l'aide en général mais l'image qui lui brulait le cerveau ne la lâcherais pas tant qu'elle ne l'aurait pas dessiné et elle ne pouvait pas descendre les nombreuses marches avec les yeux dans la vague.

Ambre: Si, bien sûr. Tu préfères une plume avec l'encrier ou une plume qui s'auto-encre?

Ellindra grimaça intérieurement contre les sorciers qui n'avaient pas de stylo moldu sur eux mais ne dit rien. C'était déjà bien aimable à Ambre de lui accorder sa demande sans poser de question.

Ellindra : Auto-encreuse, cela m'arrangerait...

Ellindra attrapa le parchemin en soufflant un merci et en laissant un petit sourire sur ses lèvres
Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Dim 9 Juin - 21:39

Lorsqu'elle lui laissa le choix entre deux types de plumes, Ambre vit une expression crispée se dessiner sur le visage d'Ellindra comme si elle retenait intérieurement un quelconque sentiment de contrariété. La troisième année n'en prit pas ombrage, bien décidée à ne plus se sentir coupable pour rien. Après tout, elle aurait pu tout simplement refuser d'aider sa camarade et s'en aller.
Elle écouta donc sa réponse sans froncer et lui tendit finalement la plume choisie par la cinquième année. Elle rangea ensuite son encrier et sa plume de cours dans son sac.
Cependant, elle se sentait un peu gênée. Elle n'avait pas vraiment envie de questionner Ellindra sur l'utilisation qu'elle allait faire du parchemin et de la plume mais, sans même que l'autre fille lui ait clairement demandé de partir, elle se sentait un peu comme une intruse. Elle se rassit donc et se mit à regarder les jardins dont on pouvait voir une partie par la fenêtre.
Plusieurs fois, elle reporta son attention sur l'intérieur de l'observatoire mais la même gêne semblait demeurer.

Différentes idées de conversation lui traversèrent l'esprit. Elle songea aux écouteurs d'Ellindra, au côté pratique des plumes qui s'auto-encre ou aux derniers évènements s'étant déroulés dans l'Académie... Mais, il lui revenait à chaque fois en mémoire l'une des premières phrases de la cinquième année à propos des "groupies qui jacassent" et elle préférait alors ne rien dire.
Elle regarda Ellindra qui, quelques instants plus tôt, avait pris le parchemin en murmurant un merci et, bêtement, Ambre ne sut que lui exprimer que ce n'était rien.


Ambre: De rien. En plus, si tu veux dessiner, la plume risque de ne pas être idéale...

Certains grands dessinateurs et peintres sorciers avaient su dessiner très bien à la plume mais il s'agissait là d'une plume qu'Ambre avait acheté pour son côté "pratique" et qui n'était donc pas d'une très grande efficacité, même lorsque l'on souhaitait simplement écrire avec.

Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Ven 14 Juin - 21:05

Sans prêter plus d'attention que cela à sa camarade, ELlindra s'assit à un bureau près d'un télescope et prit la plume entre ces mains. Elle regretta un instant que ce soit plus une plume d'écriture que de dessin mais après tout, celles-ci étaient très spécifiques et moins utilisables au quotidien. De plus, son éducation voulait qu'elle sache se servir des plumes basiques et les plus rudimentaire.
Elle attaqua donc la courbe de son dessin sans entendre la phrase de sa camarade et se laissa guider par ce qu'elle voyait.

Bien sur elle savait qu'après il lui faudrait interprété les nombreux traits qu'elle faisait délicatement pour ne pas casser la pointe de la plume si gentiment prêter par la Falconia. 
Elle resta un instant, quelques minutes ,en silence concentrée sur sa feuille puis releva la tête et observa le résultat. De nombreuse étoile étaient dessinées et la Rousse songea facilement que cela devait être le ciel actuel au vu de la position d'Orion et de Cassiopé mais elle ne chercha pas plus loin de se niveau là, lire dans les étoiles était surement la seule chose en divination qu'elle ne voulait  pas faire.
Elle s’intéressa au reste du dessin et au milieu de signe étrange qu'elle ne saisissait pas elle remarqua un drapeau. Ayant fait un concours avec son oncle au dernière vacance elle reconnut assez vite la moitié du Drapeau anglais et l'autre de la Corée, bien qu'elle ne pu dire si cela était de la corée du Nord ou du Sud.

Elle pouvait voir aussi deux yeux, un fermé et un ouvert mais tout deux levé vers l'endroit où elle avait dessiné les étoiles.
Elle se tourna vers Ambre et attaqua sans préembule.

Ellindra : " Tu es d'origine Coréenne ? "
Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Lun 17 Juin - 11:34

Sous les yeux de la troisième année, Ellindra s'était mise à dessiner sans prendre la peine de lui adresser la parole ou même de prêter attention à elle. Ambre se sentit alors comme un elfe de maison auquel on aurait demandé quelque chose sans même le considérer comme un être vivant à part entière et une personne dotée de pensées. Non pas qu'elle est quelque chose contre les elfes de maison, au contraire. Elle trouvait injuste le rôle qui leur était attribué et ceci même s'ils ne s'en plaignaient jamais. C'est pour cela également qu'elle appréciait le fait que les cuisiniers de l'Académie soient des hommes et des femmes considérant cela comme leur travail plutôt que des elfes le ressentant comme un devoir. Elle n'aurait donc pas supporté de s’asseoir tranquillement à l'une des tables de la Grande Salle de Poudlard pour manger les plats préparés par les elfes. 
Pourtant, c'est bien le sentiment qu'elle eut quand l'autre jeune fille avait saisi la plume avec une moue et lui avait tourné le dos sans même la regarder. Bien sûr, elle n'avait rien contre le fait de ne pas se lancer dans de grandes discussions mais la politesse, sans être excessive, n'était pas un luxe. A moins que l'on trouve çà superficiel et alors on pouvait partir vivre dans une grotte sans faire ressentir aux autres qu'ils nous dérangeaient. De même, le petit observatoire était tout sauf un lieu réservé, ce qui fait qu'il constituait en partie un lieu de rencontre et d'échange entre les élèves.
Laissant sa camarade en pleine vague d'inspiration, elle se pencha vers son sac et, cette fois, rangea toutes ses affaires. Il était encore loin d'être l'heure de regagner son dortoir mais elle ne savait plus où se mettre et détestait cette situation. Ellindra devait avoir un don pour mettre mal à l'aise les gens. Ambre ne ressentait aucune animosité pour elle, elle pensait même qu'elle était quelqu'un d'intéressant mais tout dans l'attitude de la dessinatrice conduisait à penser que sa présence était indésirée. Son sac à la main, elle s’apprêtait à souhaiter bonne nuit à la cerconor avant de partir, mais celle-ci la prit de vitesse en lui posant une question.

Ellindra : " Tu es d'origine Coréenne ? "


La troisième année en resta bouche bée. La question de la cinquième année, tombant d'un coup et brisant le silence installé depuis à présent plusieurs minutes, avait surpris la falconia qui se demanda si elle devait ou non lui répondre. Elle savait très bien ce qu'elle aurait eu à dire mais, sans vouloir faire sa compliquée, elle trouvait que l'interrogation de sa camarade tombait un peu mal. Elle dirigea son attention le temps de quelques secondes vers la fenêtre où l'on apercevait toujours les étoiles. Elle appréciait la spontanéité mais là, c'était bien trop directe. Toutefois, elle répondit à la question en prenant le soin d'enlever le ton enjouée qu'elle avait pris jusque là et qui lui paraissait à présent complètement stupide et inutile.

Ambre: On peut dire çà, oui. L'une de mes grands-mères est coréenne. Mais, depuis son mariage, elle est venue vivre en France et n'a plus aucun lien avec sa famille. Il faut dire qu'ils n'étaient pas en très bons termes... Mais, pourquoi cette question si soudaine?


Toujours proche de la porte puisqu'elle s'était apprêtée à sortir à peine quelques instants plus tôt, elle se tut et reporta de nouveau son attention sur sa camarade qui s'était retournée vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mer 19 Juin - 7:41

Ellindra tournée vers sa camarade écouta la réponse sans se préoccupé de l'air neutre de celle ci bien qu'elle le remarqua. Les humeurs des gens ne la concernait pas plus que ça et si jamais elle en était à l'origine, elle n'y pouvait pas grand chose.
A la question finale de sa camarade elle se rendit compte de deux choses. Celle ci était entrain de partir et ce sans sa plume alors soit elle n'y tenait pas, soit elle voulait sortir à tout prix. Mais ce fut surtout l'emploi du "soudaine" qui lui fit dresser les oreilles.
Elle se rendit alors compte que si pour elle la question était normale quand on voyait son dessin. Pour une trierce personne elle pouvait en effet être abrupte.
Elle se leva alors souplement en faisant attention à la plume et au parchemin et le tendit à Ambre en souriant quelque peu.


Ellindra : Parce que j'ai dessiné ça.

Elle attendit quelques secondes puis se dit que cela ne voulait surement rien dire pour la Falconia et qu'elle devait surement donner un peu plus d'explication. Et vut l'air  de la fille, il faudrait qu'elle en dise un peu sur elle malgré sa réticence

Ellindra :  Je ... vois des choses. et pour me les sortir de la tête, je l'ai dessine, c'est le seul moyen que j'ai trouvé. Or des fois, c'est bien mystérieux. Je suppose que les étoiles sont le ciel de ce soir vu la position d'Orion. Alors le drapeau, cela pouvait être toi, c'est pour cela que je t'ai demandé. Désolé si cela t'a paru brusque.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Jeu 20 Juin - 15:27

Lorsque Ellindra tendit le parchemin à Ambre, cette dernière se pencha pour poser son sac au sol tout en écoutant attentivement les explications de la cerconor, puis se redressa pour attraper des deux mains la feuille de parchemin. Elle la prit délicatement afin de ne pas la froisser et surtout pour ne pas abîmer le dessin. Dès qu'elle posa les yeux sur ce dernier, elle comprit alors la question d'Ellindra ainsi que sa soudaineté. Ses explications vinrent en plus éclaircir le jugement de Ambre. Elle se sentit alors honteuse et gênée d'avoir réagi de manière aussi impulsive et brusque. Si la cinquième année avait ressenti le besoin de dessiner pour sortir ce qui lui était venu à l'esprit, elle n'avait surement pas eu le temps de se concentrer sur autre et de prendre conscience de ce qui l'entourait. Toutefois, Ambre n'avait eu, jusqu'aux explications et à la vue du dessin, aucun moyen de comprendre. De là où elle se trouvait, elle ne pouvait apercevoir le dessin et ne se serait de toute façon pas permise de s'approcher pour regarder par dessus l'épaule d'Ellindra. Elle jugeait que l'art, dont fait partie entière le dessin, était l'expression de quelque chose de personnel et d'intime qu'on ne laissait voir que si on le souhaitait.
Devant la réticence d'Ellindra, elle lui rendit le parchemin afin de ne pas la gêner plus longtemps en fixant son dessin et osa, pour la première fois, la regarder dans les yeux. Elle lui adressa alors un sourire timide et tenta de repousser ses excuses qu'elle jugeait infondées suite aux explications.

Ambre: Tu n'as pas à t'excuser... C'est moi. Comme je n'avais pas vu ton dessin, je n'ai pas tout de suite compris pourquoi tu me posais cette question.

Tout en lui rendant le parchemin, elle jeta un dernier coup d’œil au dessin. Elle était en fait un peu impressionnée. D'après les dires d'Ellindra, elle avait dessiné vite afin de sortir ce qui lui était venu à l'esprit. Et pourtant, son dessin restait très beau. Original, certes. Mais Ambre le trouvait très beau. Tout en souriant de nouveau avec cette fois avec un peu plus d'assurance, elle osa reprendre la parole.

Ambre: Est-ce que tu en as parlé avec le professeur de Divination? Peut-être... peut-être pourrait-il te donner quelques conseils?

Elle ne voulait pas s’immiscer dans les affaires personnelles de l'autre élève mais le fait qu'elle ait osée lui raconter cela malgré ses réticences avait touché la falconia. Ce ne devait pas être facile d'avoir de telles "visions" pour lesquelles seule la mise à l'écrit pouvait nous aider à les évacuer.
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mar 25 Juin - 13:29

Ellindra reprit le dessin dans ses mains quand Ambre lui tendit et l'écouta s'excuser sans comprendre pourquoi celle ci le faisait. Après tout, même si Ellindra avait du mal à se le dire, elle était elle même en faute et non la Falconia.
Mécaniquement elle enroula le dessin et replaça une mèche de cheveux qui lui tombait devant les yeux.


Ambre: Est-ce que tu en as parlé avec le professeur de Divination? Peut-être... peut-être pourrait-il te donner quelques conseils?


Ellindra hocha négativement de la tête en se mordant la lèvre. Sa grand mère lui avait répété un nombre incalculable de fois qu'elle n'avait pas à rougir de sa magie particulière. Que cela prouvait qu'un sang particulièrement puissant coulait dans ses veines et qu'elle devait en être fière. Pourtant la rousse n'avait jamais aimé que d'autre en sache trop sur cela. Elle n'avait pas envie de devenir un objet de recherche, parce que après tout, si quelqu'un avait le même don qu'elle et pouvait le contrôler cela pourrait être utilisé à bien des essient.
A une période, de nombreuse voyante et voyant avait subi des tests et des épreuves dans les pays de l'Est. Elle savait que sous Gwindelwald des enfants présentant des dons de voyance ou du même genre avait été retiré à leur famille et en apprenant cette histoire, alors âgée de onze ans, elle s'était promis intérieurement que jamais on ne ferait d'expérience avec son don.
Elle vivait avec, elle essayait de le comprendre lentement, celà lui suffisait amplement.

Ellindra : Je ... n'ai pas spécialement envie de le developper, et je préfère me débrouiller toute seule...


Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mar 25 Juin - 21:09

Ambre: Je comprends...

A la réponse d'Ellindra, Ambre hocha la tête en signe d'acquisition. Après tout, la cerconor n'avait peut-être pas envie de faire l'objet des curiosités de tous à l'idée de prendre des cours particuliers avec l'un des professeurs de l'Académie et elle semblait déjà assez gênée comme çà que Ambre l'ait appris. En fait, la jeune falconia en arriva à cette conclusion en la voyant rougir et baisser les yeux. Instinctivement, elle se mordit la lèvre inférieure. Il était à présent temps pour elle de partir et elle se baissa tout en continuant de regarder Ellindra et reprit son sac pour la énième fois.
Tout en s'avançant d'un pas vers la cinquième année, elle lui sourit et entreprit de prendre congés et de lui laisser le petit observatoire pour elle seule:
Ambre: Je crois que je vais y aller maintenant! Il va bientôt être l'heure de rejoindre nos dortoirs et si tu veux avoir le temps de profiter de l'observatoire...
Elle jeta un coup d’œil à sa montre pour appuyer ses paroles. Elle ne voulait pas gêner plus longtemps sa camarade qui semblait réellement embarrassée et, tout en s'approchant de la porte, reprit la parole:

Ambre: En tout cas, je suis contente d'avoir fait ta connaissance et j'espère que l'on se recroisera bientôt dans l'Académie.

Ambre n'avait pas prononcé ces mots uniquement par politesse. Elle les pensait réellement et se serait bien abstenue de les dire si elle n'en avait pas pensé un mot. Se souciant peu du grincement que fit la porte au moment où elle l'ouvrit, elle se retourna une dernière fois et, bien qu'Ellindra juge peut-être cela inutile, elle affirma dans un murmure:

Ambre: Et... je ne dirais rien à personne sur ce que tu m'as dit...

Mais, juste après avoir prononcé ces paroles, elle se mordit la lèvre de nouveau. Elle voulait simplement dire qu'Ellindra n'avait pas à s'inquiéter si elle préférait que cela reste un secret mais sa phrase avait plutôt sonné comme si elle considérait son don comme une maladie. Toutefois, la troisième année en vint à se dire que la cerconor devait être bien assez intelligente pour comprendre la signification de sa phrase. Elle lui sourit donc de nouveau pour montrer qu'elle était sincère et s'apprêta à partir en attendant la réponse de sa camarade. A force de sourire, elle devait lui paraître complétement niaise mais c'était le seul moyen qu'elle avait de masquer sa gène.
Revenir en haut Aller en bas
Ellindra

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 12/04/2012
Matière Préférée Divination
Citation La musique est le langage des émotions

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Mar 9 Juil - 11:44

Ambre: Je comprends...

Ellindra releva les yeux en souriant légèrement. Elle observa sans un mot la Falconia prendre son sac et se diriger vers la porte pour signifier son départ. La rousse se passa la main dans les cheveux attendant qu'elle parle.

Ambre: Je crois que je vais y aller maintenant! Il va bientôt être l'heure de rejoindre nos dortoirs et si tu veux avoir le temps de profiter de l'observatoire...
En tout cas, je suis contente d'avoir fait ta connaissance et j'espère que l'on se recroisera bientôt dans l'Académie.

Hochant de la tête brièvement, la Cerconor allongea quelque peu son sourire. Malgré le fait que Ambre connaissait désormais son don, elle l'avait apprécié. L'ambiance tendu et froide du début était partit leur laissant la possibilité de se connaître. Ellindra ne s'était pas lié avec beaucoup de personne à Beaubâton, ni a Durmstrang d'ailleur, mais elle osait espérer qu'elle s'entendrait bien avec son interlocutrice.



Ambre: Et... je ne dirais rien à personne sur ce que tu m'as dit...

Étonnée, Ellindra constata qu'elles avaient le même Tic nerveux de se mordre la lèvre bien qu'elle n'en montra rien. Elle fut néanmoins reconnaissante à Ambre d'avoir laisser échappé ces mots qui lui permirent de reprendre une attitude normale. Jusque là, elle était un peu crispée et cela l'avait empêcher d'être elle même. Sa position changea quelque peu et elle passa lentement ses doigts dans ses cheveux accompagné d'un clin d’œil.


Ellindra : Je pense que l'accadémie à beau être assez grande, on se reverra, il n'y a plus qu'à espérer qu'on ai le temps de se parler. Et merci de le garder pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre d'Everlange

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 01/06/2013
Matière Préférée Métamorphose
Citation «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge.»

MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé] Dim 14 Juil - 15:51

A présent prête à sortir, Ambre écouta Ellindra lui expliquer que l'Académie, bien qu'elle soit grande, leur permettrait surement de se recroiser mais encore fallait-il qu'elles en aient le temps, avant de la remercier pour sa discrétion. Il n'y avait pas vraiment lieu de la remercier puisque cela semblait tout à fait naturel comme comportement mais la jeune falconia acquiesça d'un signe de la tête.
En effet, les cours et les devoirs laissaient peu de temps pour discuter mais Ambre avait surtout voulu dire qu'elle espérait qu'elles se recroiseraient histoire, au moins, de se dire bonjour. Et puis, lorsque l'on voulait vraiment discuter avec quelqu'un, même pour quelques minutes, on en trouvait toujours le temps. Rien n'obligeait à fixer un rendez-vous qui durerait des heures. En fait, l'argument de dire que l'on n'a pas le temps, surtout quand on est élève, correspondait plus, selon la troisième année, à une excuse pour justifier le fait que l'on n'ait pas vraiment envie de reparler à la personne.
Saluant une dernière fois son interlocutrice tout en lui souriant, elle ouvrit cette fois en grand la porte.


Ambre: Bonne nuit alors!

Elle sortit ensuite en prenant soin de bien refermer la porte derrière elle et descendit les interminables escaliers de la Tour. Jetant un coup d’œil à sa montre, elle constata qu'il était bientôt l'heure du couvre-feu et hâta le pas. Les dortoirs des Falconia ne se trouvaient pas loin mais, par sécurité, elle préférait y être le plus tôt possible.
Une fois sortie de la Tour, elle observa par l'une des fenêtres qu'il faisait, cette fois, complètement nuit et passa à côté d'un préfet en prenant le couloir menant à son dortoir. Elle le salua et lui expliqua qu'elle s'apprêtait à rejoindre sa salle commune. Justifiant sa présence à une heure tardive dans les couloirs. Heureusement pour elle, il s'agissait d'un préfet de sa maison et il ne lui causerait donc aucun problème. Puis, lorsqu'il eut accepté de la laisser passer, elle hâta encore plus le pas.
La journée avait été belle et elle espérait que celle du lendemain le serait tout autant!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Observatoire [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

L'Observatoire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Beauxbâtons :: CHÂTEAU (RP) :: Aile Onirique :: - Tour des Étoiles --