Académie Beauxbâtons


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jules Verget

avatar

Date d'inscription : 08/09/2011
Matière Préférée Herbologie

MessageSujet: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination Jeu 22 Sep - 9:01

Début octobre offrait encore quelques belles journées chaleureuses. Jules dans son jean du dimanche et une chemise verte dont il repliait les manches jusqu'aux avant-bras avait étendu un petit sac dans les jardins au pieds d'un arbre et s'y était installé pour pouvoir écrire son devoir. Il devait rédiger une dissertation sur l'importance et l'implication de la divination dans l'Histoire. Il était entouré de quatre livres qu'il avait récupéré à la bibliothèque. En théorie ce devoir ne lui aurait prit que deux où trois heures, les recherches s'avéraient faciles, nombres de fois il était mentionné dans les périodes historiques des prophéties, et la rédaction ne demandait qu'à recopier et mettre en forme ce qu'il trouvait. Pourtant le manque d'intérêt pour la prédiction du futur, et surtout l'aversion presque philosophique qu'il avait pour cette pratique reportait toujours à plus tard le point final de sa rédaction... voir même l'alinéa initial !

Cela faisait un mois de cours et Jules se sentait à présent bien à l'aise dans l'académie. Il connaissait la plupart des endroits et ne se gênait plus comme aux premiers jours. Biensûr il y avait toujours un respect excessif des plus grands, mais là c'était la société qui voulait ça. Des plus grands qu'il côtoyait quelque fois, il s'était fait depuis la rentrée de nombreuses connaissances ! D'ailleurs Jules se sentait de plus en plus proche de sa maison, il comprenait à présent le choix de la Grande Régente, et voyait même poindre en lui les réflexes du loup. Il adorait quand il rentrait dans les appartements s'arrêter devant la sculpture du loup qui le scruter avec ses yeux profonds. En effet Jules commençait à comprendre que ses fins ne seraient atteintes seulement par ténacité et sang-froid. Placide et calme, à présent Jules savait ce qu'il voulait et c'est avec toute la discrétion qu'on lui connaissait qu'il s'en approchait.

Toujours est-il que son devoir de divination lui ne s'approchait pas du tout de sa fin ! Et Jules la tête en l'air, ses yeux protéger par ses lunettes de soleil, rêvaient de voler dans l'immensité du ciel bleu. De gestes nonchalant il s'exerçait aux sortilèges. L'arbre sous lequel il se trouvait fut victime à plusieurs reprises de sortilège de coloration, de destruction, d’agrandissement, de nettoyage, enfin tous ce que Jules pouvait essayer. Il tenta d'ailleurs un long moment un sortilège d'attraction bien que ce ne fût pas de son niveau, mais la pomme visée daigna à peine se trémousser. Elle fut d'ailleurs sévèrement punis quand un "reducto" la fit exploser. Quand il eut marre de maltraiter ce pauvre arbre, Jules grand amis des plantes sut tout de même le récompenser. Il planta dans la terre sa baguette au plus près des racines, et y injecta un liquide aqueux qui en traversant la terre se chargeait des nutriments essentiels. Il sentit le pommier lui en être reconnaissant et Jules ne put s'empêcher de répondre à haute voix "De rien !"... Les plantes qu'il connaissait n'avaient plus beaucoup de secrets pour lui !

Et son devoirs n'avançait toujours pas. Avant de s'y remettre il décida d'écrire à sa mère, ça faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas fait. Dessinant de belles courbes sur le parchemin il lui raconta les évènements de la semaine, omettant le devoir de divinations à rendre pour demain. Une fois celle-ci finit, il en écrit une à ses grands parents, après tout il ne leur avait rien n'écrit depuis le début de sa scolarité ! Mais là aussi le répit fut de courte durée... Il pourrait aller les envoyer de suite peut être ! Jules regarda le ciel et vit que le soleil déclinait assez rapidement un élan de résignation l'envahit, il rangea sa baguette...

et ouvrit son livre.
Revenir en haut Aller en bas
Lena Jarry

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 05/10/2011
Matière Préférée Sortilèges
Citation On ne voit bien que du coeur, les yeux sont aveugles à la réalité des choses, le coeur lui la saisit et la transcende

MessageSujet: Re: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination Jeu 6 Oct - 18:37

Octobre. Ou le tout début de l'Automne, morne saison où les feuilles mortes commencent à choir au sol comme ternies dans leur majesté même. Ce qui était assez amusant était que leur couleur rouge-or rappelait ses alors longs cheveux légèrement ondulés d'un roux de feu, alors qu'elle s'était vêtue d'un petit kilt écossais à dominante rouge et d'un petit polo blanc tout simple mais dans lequel elle se sentait bien. Il ne faisait pas encore trop froid, mais elle avait quand même revêtu une légère veste de lin par dessus ses épaules, une veste d'un rouge similaire celui de son kilt écossais lui arrivant juste au dessus des genoux.

"Elle", c'était Lena, Lena Jarry, jeune première année parmi tant d'autres, une jeune née moldue qui était entrée dans un monde tout nouveau à ses yeux et tout la fascinait et l'effrayait en même temps. Lena regardait tout de ses intenses yeux alors d'un sombre gris de perle heureux, elle était d'excellente humeur bien qu'affreusement timide ! On était en Octobre et elle ne connaissait presque personne de sa nouvelle "famille" de Falconia. Curieusement elle n'en n'avait guère été étonnée, mais la régente avait longtemps hésité, enfin, ce drôle de portrait parlant d'une très jolie dame du passé, alors qu'elle l'avait regardé avec un immense étonnement et curiosité démultipliée. Son caractère rêveur et peureux semblait primer sur sa curiosité culturelle, sa discrétion sur son désir de tout explorer et de faire ses preuves.

Les jardins étaient décidément très beaux, mais elle les trouvait un peu... comment dire... artificiels, pour elle qui avait beaucoup vécu dans une zone reculée du Midi, et elle trouvait que le climat décidément était bien plus frais que celui de son enfance ! Elle se promenait ainsi après avoir fait un devoir pénible et ennuyeux d'Histoire de la Magie. Elle leva les yeux au ciel, se figeant un moment, perdue dans ses pensées : où était donc sa place dans ce nouveau monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Jules Verget

avatar

Date d'inscription : 08/09/2011
Matière Préférée Herbologie

MessageSujet: Re: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination Dim 16 Oct - 7:57

Il ne sut combien de temps il avait lu. Cela devait faire bien une demi-heure, voir une heure ! Surtout que son parchemin était gribouillé d'annotations extraites du livre, et bon, quelques dessins. Néanmoins il avait bien avancé ! Pour s'autosatisfaire, Jules retourna en arrière et compta le nombre de pages qu'il avait lu... 5

Il ferma le livre d'un coup sec comme s'il eût espérer le blesser. Douce vengeance inaccomplie. Il avait tout de même un certains nombre de notes sur quelques prophéties passées, puis ils connaissaient celle d'Harry Potter dont on ne cessait de fêter l'avènement chaque année !

Levant les yeux, il regarda un instant aux alentours. Quelques élèves se promenaient sur les chemins en courbes qui glissaient entre les parterres de fleurs et les fontaines. Sur sa gauche trois garçons jouaient avec un cognard qu'il se renvoyait à coup de batte... étrange : toujours pas de blessé. Quelques filles les regardaient en pouffant à chaque tire, ou chaque réplique que l'un des joueurs disaient tout en se retournant vers elle pour ponctuer sa phrase d'un clin d'oeil. Jules ne put retenir un sentiment de pitié colérique, qu'est-ce qu'ils étaient énervant !

Il vit arrivé sur sa droit une fille dont les cheveux se confondaient aux arbres en arrière-plan, on aurait dit que les feuillures étaient entrain de gober son crânes. Il sourit, la situation était comique, puis levant le bras très haut il lui fit signe. C'était Lena, il l'avait évidemment reconnu.

Depuis leur première rencontre lors du premier repas, il ne s'était revu que quelques fois. C'était une fille gentille bien que trop timide, elle perdait beaucoup à ne pas s'affirmer. Elle se sentait perdu dans ce monde de sorcier, même si elle n'en avait pas parlé directement, cette tension était palpable dans tous ces gestes. Toutefois elle était marrante et agréable, et Jules ne cessait de la charrier sur son ignorance moldue. Tournant ça au ridicule, peut être elle finirait par considérer ses lacunes elle aussi comme triviales !
Revenir en haut Aller en bas
Lena Jarry

avatar

Famille : Falconia
Date d'inscription : 05/10/2011
Matière Préférée Sortilèges
Citation On ne voit bien que du coeur, les yeux sont aveugles à la réalité des choses, le coeur lui la saisit et la transcende

MessageSujet: Re: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination Mer 19 Oct - 21:51

Lena n'avait rien dit, pas réagi, même quand on tournait en ridicule ses lacunes du monde sorcier. C'est comme si elle ne les entendait pas en fait : comme si, à ces instants précis, son esprit se détachait des soucis matériels et s'envolait en des mondes internes loufoques et étranges, ou se plongeait dans de bien obscures pensées et réflexions profondes rapidement oubliées. Changeante comme le vent, insaisissable. Cela lui correspondait vraiment bien au final.

Elle sursauta en le voyant lui faire un signe dans sa direction, rosissant légèrement de timidité, un moment confuse, ne sachant que faire : l'ignorer, continuer son chemin ou s'approcher ? Dure décision... les yeux gris perlés ne savaient que faire... puis elle prit son courage à deux mains et s'approcha de quelques mètres, un léger sourire aux lèvres. Mais pourquoi souriait-il comme s'il était amusé de quelque chose ? De quoi ? Elle ne le saurait jamais... elle le salua de sa voix douce et paisible si rarement entendue dans la vie de tous les jours :

- Bonjour, Jules... tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Jules Verget

avatar

Date d'inscription : 08/09/2011
Matière Préférée Herbologie

MessageSujet: Re: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination Ven 21 Oct - 21:37

Lena était assez loin, elle mit un peu de temps avant de le rejoindre. Il hésita reprendre son livre en attendant son arrivé mais il se dit que ce n'était pas poli. Du coup il rangea ses affaires lentement dans son sac et puis posa son regard aux alentours. Le soleil brillait dans le ciel bleu. Ce redoux de début octobre contrastait avec la vague de froid qui s'était abattue sur la France. Il était tellement agréable de sentir les rayons s'enfouirent dans les vêtements et les pores de la peau. Jules ne put s'empêcher de sourire. Le bonheur de ces petits moments tout simple lui provoquait une sensation intense de plaisir qui lui tordait l'estomac.

A gauche le cognard siffla et se planta dans l'herbe aux côtés du groupes d'admiratrice. La fille la plus près poussa un petit cri hystérique en insultant copieusement l'auteur du crime atroce ! Là, elle ne rigolait plus.

Lena s'était approché et le salua. Il lui répondit tranquillement l'invitant à s'asseoir à côté de lui, espérant qu'elle ne refuserait pas car c'était une bonne excuse pour arrêter son devoir de divination. Il avait envie de parler, de raconter des histoires, critiquer un peu les cours, et les professeurs, s'extasier sur le château... bref il avait envie d'extérioriser tout ce qui s'entassait depuis le début de l'année. On était début octobre et Jules n'avait pas rencontré encore beaucoup de monde. Même s'il s'était rapproché de Thynta, il lui manquait des connaissances et des relations...

"Salut ! Ca va bien et toi ? Tu as fait quoi ce week end ? J'essaie depuis cet après-midi de faire mon devoir de divination, mais impossible ! Je n'y arrive pas ! Bref on va pas parler des cours on est dimanche ! Alors t'as rencontré un peu de monde depuis la rentrée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Garance Ghavanat

avatar

Famille : Cerconor
Date d'inscription : 19/11/2011
Matière Préférée astronomie
Citation garance c'est le nom d'une fleur

MessageSujet: Re: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination Dim 2 Mar - 13:16

Je verrouille <3

_________________
Ghavanat Garance
5ème année, Spécialisation E.S.R + Astronomie
Revenir en haut Aller en bas
http://youmustberich.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination

Revenir en haut Aller en bas

Les devoirs divinatoires ou la théorie de la procrastination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chap. 4 - Droits et devoirs des nobles
» Les devoirs
» 1001 excuses pour ne pas faire ses devoirs [Revan][terminé]
» [Théorie] Giovanni, père de Sacha ?
» [Théorie] La guerre Pokemon.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Beauxbâtons :: CHÂTEAU (RP) :: Extérieurs :: - Les Jardins à la Française --